Les outils en ligne peuvent aider les utilisateurs à travailler ensemble, mais à condition que ces outils fonctionnent eux-mêmes. Notre étude suggère que la collaboration B2B est encore loin du compte.

Les abeilles sont des spécialistes de la collaboration. Les fourmis elles-mêmes en comprennent l'importance. Nous pouvons faire plus collectivement que seuls.

Mais si vous passez du royaume animal à l'espace de travail du monde moderne, l'enjeu dépasse la seule action collective : nous avons besoin de puissants outils numériques pour nous aider à collaborer.

Connecter des utilisateurs à travers le monde sur des terminaux et des réseaux différents n'est qu'un début. Que diriez-vous si les outils numériques pouvaient rendre la collaboration plus simple, plus naturelle et plus instinctive ? Combinez la bonne plateforme à la bonne philosophie et les bénéfices sont multiples : partage des connaissances, équipes sans frontières et personnel plus impliqué.

Pour les entreprises qui y parviennent, c'est le jackpot.

Le nouveau lieu de travail mondial et mobile fait voler en éclats les réunions à porte close ou les distinctions entre les gens selon les fonctions, les services ou les secteurs géographiques. Les entreprises sont plus fortes et plus productives si tout le monde se rassemble.

Facebook

Bloomberg

Unleash the power of your business communications

Les entreprises ne parviennent pas à libérer tout leur potentiel de collaboration
Download the full Wainhouse report

On voit aujourd'hui proliférer les logiciels de collaboration B2B. Ils évoluent toutefois si rapidement qu'un grand nombre d'entreprises se retrouvent engluées dans un état de transition permanente, empêtrées dans des problèmes de support et utilisant une multiplicité d'outils qui ne sont jamais ni pleinement adoptés, ni pleinement fonctionnels.

Selon Wainhouse Research, 40 % des entreprises n'ont pris aucune disposition en matière de communications unifiées (UC), ne laissant à leur personnel d'autre choix que d'utiliser des plateformes B2C non homologuées et non sécurisées ou de renoncer tout simplement à collaborer. Fait choquant, 40 % des licences ne sont pas installées : un gigantesque gaspillage provoqué par des modèles de licences classiques et rigides.

D'ailleurs, 10 % seulement des entreprises ont entièrement déployé des UC. Et même alors, on trouve souvent un mélange de systèmes hérités et de systèmes de fournisseurs qui compromet toute garantie d'adoption.

Les utilisateurs sont plus exigeants (et plus déçus) que jamais

Devant la médiocrité de ces chiffres, on s'étonne à peine que dans quatre entreprises sur dix, les personnes interrogées estiment que leurs outils de collaboration et de productivité personnelle sont de mauvaise qualité. 

 

L'équilibre entre les besoins des utilisateurs et ceux des entreprises est un exercice difficile :

  • Les utilisateurs finaux ont besoin d'une façon simple et fiable de collaborer où qu'ils se trouvent et quel que soit leur terminal
  • Les responsables informatiques veulent des outils robustes, sûrs et faciles à intégrer
  • Les cadres recherchent des solutions populaires et largement adoptées
  • Le service achats privilégie l'option la plus économique

L'avenir de la collaboration

La triste vérité est que la plupart des entreprises n'arrivent jamais à obtenir et à déployer totalement des moyens de collaboration avancée. C'est bien connu, la collaboration numérique est une pierre d'achoppement qu'il est devenu difficile de surmonter.
 
Toutefois, les choses évoluent et il est peut-être plus simple que vous ne le pensez d'unifier vos outils de collaboration et de mettre en œuvre une stratégie de collaboration qui change la donne.

 

Une stratégie de collaboration d'entreprise correctement exécutée dynamise les employés et permet à l'écosystème de l'expérience client de créer plus d'opportunités commerciales.

Forrester

The Enterprise Collaboration Playbook For 2017

De nouveaux modèles commerciaux vous permettent de tester les technologies

Si vous en avez déjà essayé quelques-unes et que vous êtes lié par des contrats existants, opter pour un nouvel outil de plus ne paraît pas être la solution aux problèmes de collaboration de votre entreprise. Mais si vous aviez la possibilité d'essayer cet outil et de vérifier qu'il fonctionne avant de signer quoi que ce soit ? De commencer petit et de voir comment cela marche concrètement ?

Les modèles professionnels à la demande ou de type freemium vous donnent toute latitude pour faire évoluer les fonctionnalités, les technologies ou les groupes d'utilisateurs selon vos besoins. Vous pouvez payer par utilisateur, par jour ou par fonctionnalité, à votre convenance. Vous pouvez donc tester en vraie grandeur de nouveaux logiciels de collaboration sans prendre de lourds engagements financiers.

Découvrez certains des nouveaux business model existants pour voir s'ils répondent à vos besoins :

Des logiciels de collaboration ouverts pour faire avancer l'entreprise

Revenons un peu en arrière. Les logiciels deviennent rapidement l'une des priorités les plus urgentes des entreprises. En outre, ils se transforment également en ressources pour les autres unités opérationnelles et deviennent en eux-mêmes un facteur de croissance.

Saviez-vous que le Crédit Suisse, un établissement financier mondial géant, emploie aujourd'hui plus de développeurs de logiciels que Facebook ? Des milliers d'entreprises ont entrepris d'élaborer leurs propres outils de communication interne et leurs systèmes de facturation, activant des bots automatisés et allant jusqu'à développer de nouveaux produits innovants en contact avec les clients grâce au big data, aux API et aux normes ouvertes.

Par exemple, que diriez-vous si vos outils de collaboration étaient adaptés sur mesure à votre activité, depuis les services ADFS et le SSO jusqu'à la géolocalisation, l'intranet, la messagerie électronique, la CRM et la gestion de projets ? Vous pouvez intégrer des solutions UC du commerce dans des applications métiers existantes, travailler avec un partenaire CPaaS pour les personnaliser, et bien plus encore.

 

Sur Rainbow, même vos développeurs collaborent

Le déploiement de la plateforme Rainbow d'ALE permet aux entreprises de développer leurs propres applications et de les intégrer de façon transparente par-dessus une infrastructure existante. Mais ce n'est pas tout : elle permet également d'accéder à un pool sans cesse croissant d'applications en open source qui s'exécutent sur cette API. Celles-ci sont élaborées et entretenues par des développeurs partenaires expérimentés, et mises à la disposition de tous les utilisateurs de Rainbow dans l'entreprise.

Canaliser un potentiel inexploité pour des résultats positifs

Dans un monde de la collaboration numérique souvent déconnecté, il est réjouissant de constater que des normes ouvertes, une intégration personnalisée et de nouveaux modèles commerciaux offrent un large potentiel de croissance, d'adoption et d'innovation. Grâce à une nouvelle façon d'aborder la collaboration, tous les éléments de votre entreprise peuvent être mieux connectés.

Et lorsque tous vos systèmes communiquent clairement les uns avec les autres, vous pouvez être sûr que c'est également le cas pour vos clients.

Documents associés
Vous pourriez aussi être intéressé par...